convention suisse

Décryptages et prospectives des usages de l'influence collective

15 févr. 2018

Tom Lowe
15 févr. 2018

Un bien précieux à protéger : l’attention

Réseaux sociaux, mails, notifications… Jamais le public n'a été autant submergé de propositions, plus attrayantes les unes que les autres. Depuis quelques années, on parle d’une nouvelle économie en passe de détrôner les anciens modes d’échange, une économie dont l’attention constituerait la plus précieuse source de valeur. Que faut-il craindre de cette économie, ou que pouvons-nous en espérer ? Devons-nous protéger notre attention contre les dépendances, générées par les applications et sites web ?

L’économie de l’attention : un savant mélange de sciences cognitives, qui vise à concevoir des dispositifs qui permettent aux individus de mieux gérer leurs attentions, et des travaux d'économie, de marketing, qui tentent de valoriser l'attention comme les économistes le feraient pour toutes autres ressources rares. Il s'agit de trouver le modèle économique qui permet d'en extraire de la valeur.

Comment concevoir et utiliser le storytelling afin de capter l’attention du consommateur et créer une connexion émotionnelle avec la marque ? Comment mettre en place un e-mail marketing afin d’être bien perçues et ainsi susciter l’attention des internautes ? La publicité a beaucoup plus d’importance que la qualité réelle du produit, elle devient le modèle économique principal sur internet et les terminaux mobiles. Commerciaux, services marketing se livrent une guerre sans merci, avec pour territoire à conquérir, l’attention que l’on accorde à telle ou telle information : notre temps de cerveau disponible ! Cette problématique se trouve encore plus actuelle du fait des tendances récentes : la multiplication des objets communicants, leur utilisation croisée et continue, de plus en plus dans des situations de mobilité qui favorisent la dispersion de notre attention.

Face à ces sollicitations de tous les instants, de grands principes pour une écologie de l’attention émergent, tels que : encourager les individus à saisir les conséquences du filtrage de l’information et se soustraire au régime médiatique de l’alerte.

Faut-il se protéger contre les changements qui bouleversent la gestion de notre temps de cerveau disponible, ou continuer à être inondé de flux d’informations, sans développer un sens critique ?

 


Extrait de l’article sur Influencia.net

Sursollicités, surinformés, en alerte permanente, dans quel état est notre attention ? Comment en est-elle arrivée à se fragmenter ? L’économiste américain, Dan Nixon, décortique et analyse le phénomène dans « Paying attention » paru en novembre 2017. Une initiative pour réveiller les consciences.

Lire l’article

Mario Rodriguez

Responsable éditorial de la marque média Social Dynamite

Recevez un résumé mensuel de nos articles
Les articles récents
Adopter des nouveaux process pour réussir une transformation digitaleHistoriquement, la fonction des ressources humaines a été créé pour gérer l'administration du personnel. Les...Lire la suite
La transformation digitale : une prise de conscience encore bien difficile pour les dirigeantsNous avons trouvé l’article de Daniel Harari, Directeur Général chez Lectra (compte Twitter : @LectraOficial),...Lire la suite
Revue de presse de la semaine 25Leboncoin souhaite élargir ses offres d'emploi aux cadres Disponible depuis le 16 mai dernier, une...Lire la suite