27 sept. 2015

Social Selling vs Avocats de Marque : Quelles différences ?

Les deux techniques de génération de prospects, bien qu’elles puissent sembler différentes à première vue, sont plus deux côtés d’une même pièce. Leur réelle distinction repose sur les personnes en charge de rentrer en contact avec les consommateurs potentiels sur les réseaux.

 

Avocats de Marque

Les employés désireux de communiquer sur leur entreprise sont des avocats de marque. Cette stratégie représente un gage de qualité perçu positivement par les clients potentiels. En effet, ceux-ci sont plus à même d’écouter et de faire confiance à un individu communiquant sur une marque en son nom que l’entreprise en question vantant ses propres mérites, comme l’explique l’article de Convince & Convert.

Il peut sembler difficile et inquiétant de laisser la responsabilité de sa compagnie à ses employés. Cette technique n’en est pas moins vitale pour créer une relation authentique avec le consommateur. De nombreux commerciaux estiment d’ailleurs la stratégie plus efficace, et tendent à développer davantage de liens avec les individus interagissant avec leur marque sur les réseaux sociaux qu’au sein d’une relation classique vendeur – acheteur.  

Social Selling

Au coeur de la brand advocacy, le social selling se concentre sur la communication digitale des commerciaux. Ceux-ci doivent travailler leur personal branding afin d’entrer plus facilement en contact avec les prospects.

C’est aujourd’hui une approche non négligeable pour vos équipes de vente. Si celles-ci privilégiaient traditionnellement les interactions commerciaux - consommateurs en face-à-face, il leur est désormais impératif d’interagir sur les réseaux sociaux.

La communication entre prospects et commerciaux a évolué et se fait aujourd’hui presque exclusivement sur les plates-formes sociales. Elle est donc une part intégrante de votre stratégie de génération de leads.

Bien que les études de marché étaient jusqu’à récemment la principale ressource pour la prospection, la découverte de clients potentiels s’appuie dorénavant en grande partie sur l’utilisation de LinkedIn et le social listening.

La stratégie de Social Selling permet une prise de contact progressive avec vos prospects. Si vous les connaissez relativement bien pour avoir analysé leurs mouvements avant d’entrer en contact avec eux, ce n’est pas nécessairement leur cas. Afin d’éviter les appels de prospection froids se résultant généralement par la négative, faites en sorte de vous rapprocher de votre prospect de façon informelle, afin d’entrer dans son « champ de vision ». Ainsi, une fois le dialogue engagé, vous aurez davantage de chances de le séduire.

Vous pouvez également consulter notre article pour savoir comment transformer vos collaborateurs en avocats digitaux de votre entreprise.

Crédits Photo :  BigStock  


Social Dynamite édite une solution dédiée à la diffusion des contenus des marques sur les réseaux sociaux. Notre objectif : développer l’influence digitale des marques et leur visibilité sur le web au sein d’un processus structurant. Pour en savoir plus, vous pouvez :

Rechercher
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
La base du Social Selling : des relations humainesLe Social Selling, c'est une attitude, un comportement où votre attention est focalisée sur la création...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Youtube : trouver des musiques pour vos vidéosPour illustrer d’avantage votre vidéo, lui donner plus de relief, démultiplier son engagement, et faciliter...Lire la suite
La base du Social Selling : des relations humainesLe Social Selling, c'est une attitude, un comportement où votre attention est focalisée sur la création...Lire la suite
Brand Content et Social Media: le cas Red BullNous avons au préalable parlé de l'importance du Brand content, et de l'intérêt pour une...Lire la suite